En tournée
Kodäma

Kodäma


Né en 2016, Kodäma est mené par la chanteuse Kiala Ogawa, fille aînée du guitariste de Fela Kuti sur Egypt 80, Kiala Nzavotunga, et le bassiste Thomas Hugenel. Accompagné sur scène d'un batteur, le duo puise dans les cultures de l'Afrique de l'Ouest et du Japon pour proposer une musique pleine de groove, entre électro, soul et futur jazz. Des sonorités acoustiques et électroniques donc, sublimées par la voix envoutante de Kiala. Ayant passé son enfance dans les campagnes japonaises, la chanteuse parvient à transmettre son univers en chantant en japonais sur cetains titres, mais aussi en insufflant sa perception de la spiritualité et des songes. Le terme "kodama", qui signifie "écho", à trait d'ailleurs également aux esprits diffusés par les arbres dans les sous-bois... 
Le groupe est lauréat 2018 du dispositif FAIR.

BLACK CLOUD EP (MAMIE'S RECORDS)

Kodäma présente son deuxième EP 5 titres Black Cloud, à paraître au printemps après le succès d'un premier opus sorti fin 2016, plébiscité par Gilles Peterson et Bradley Zero. Une oeuvre aboutie, mature, dans laquelle prend corps l'ensemble des influences de la jeune formation. Du liminaire Wonder en featuring avec Kiala Nzavotunga en passant par le saisissant Water No Get Enemy emprunté au répertoire de Fela Kuti, jusqu'à l'immersif Black Cloud, Kodäma impose son empreinte singulière et provoque un nouvel élan dans le paysage musical actuel. Le disque a été mixé à Los Angeles par Benjamin Tierney (Kamasi Washington, Shafiq Husayn...) et masterisé par l'ingénieur nominé aux Grammy, Kelly Hibbert (J Dilla, Madlib, Flying Lotus...)

Crédit photo : © Flavien Prioreau

Close 14 / 49

Concerts

  • Kodäma


    29 novembre

    Jazz sur la ville, Marseille