En tournée
Deva Mahal

Deva Mahal


Deva Mahal est née avec le blues dans la peau. Elle ne pouvait devenir cette artiste défiant toutes catégories, cette chanteuse impressionnante, cette compositrice avisée, qu’après avoir traversé les épreuves d’une vie faite de joies, de pertes, d’amours, de peines et de biens d’autres expériences. Une âme aussi singulière que celle de  Deva a trouvé sa voie à travers un son tout aussi unique, façonné en faisant germer ses racines blues dans les champs fertiles de la R&B moderne, de l’indie-pop, de la soul, du rock et du gospel.

Les auditeurs ont eu un avant-goût de cette approche si distinctive en octobre 2017 avec le lancement d’un premier EP sur Motéma Music. L’amplitude complète de son talent et de sa vision sera révélée en 2018, avec Run Deep, un premier album si judicieusement nommé, produit par Scott Jacoby (Vampire Weekend, José James, Coldplay…) ainsi que Jarrett Wetherell. Le titre ne fait pas seulement référence à un héritage musical inestimable, mais aussi aux émotions chevillées au corps, celles qui parcourent ses chansons. Deva plonge jusqu’aux confins de ses propres expériences pour explorer les façons dont on surmonte le mauvais sort, dont on se bat avec nos démons et dont on jugule la douleur liée à l’amour et à sa perte. Elle mêle ces émotions à des observations sans fard sur le romantisme contemporain et insuffle une pulsion vitale à ces compositions  grâce à une voix étonnante qui combine une soul fulgurante à des audaces décidemment modernes.

C’est un heureux hasard, ou l’illustration d’une prophétie auto réalisatrice (son nom se prononce “Diva”, avec un léger décalage) : Deva est la fille de l’icône blues Taj Mahal et d’Inshirah Mahal, danseuse, artiste et éducatrice que Deva appelle “mon roc.” Le soutien et l’influence de ses parents, mêlés aux passions naturelle de Deva ainsi qu’à ses talents solaires, en fait une artiste formidable et une réelle inspiration pour nous tous.


Close 6 / 46