Palm Unit

Palm Unit


En plus d’un demi-siècle de carrière, Jef Gilson aura occupé à peu près tous les postes possibles et inimaginables dans la musique. Son nom côtoyait ceux de John ColtraneOscar PetersonSun Ra ou Ray Charles sur les affiches des 60s/70s, il a enregistré la nouvelle (avant-)garde dans son studio (Byard LancasterArchie SheppDavid S. Ware…) et il a surtout joué le jazz sous toutes ses coutures, des plus traditionnelles aux plus abstraites.Et pourtant tout le monde -ou presque- semble l’avoir oublié : Jef Gilson est le grand absent des livres d’Histoire.

Pour être tout à fait honnête, même le saxophoniste Lionel Martin (uKanDanZ), le claviériste Fred Escoffier (Le Sacre du Tympan) et le batteur Philippe « Pipon » Garcia (Erik Truffaz Quartet) n’en avaient jamais entendu parler, avant que le producteur et label manager Antoine Rajon ne leur propose cet hommage en montant PALM UNIT (double clin d’œil au label Palm que Jef avait créé dans les 70s, et au Gilson Unit, nom sous lequel son band avait sorti un disque sur Futura en compagnie du saxophoniste américain Sahib Shihab). Antoine Rajon a eu une longue histoire d’amitié avec Jef Gilson dès le milieu des 90s, et a même été le premier à rééditer une partie de son œuvre sur le défunt label Isma’a en 2004.

Cette relative virginité du trio, mêlée à la grande connaissance du producteur, était ce qui pouvait arriver de mieux à cet hommage. Le groupe joue sans a priori, et de manière totalement décomplexée, le répertoire de Gilson, en le réinventant tout en gardant la substance originelle. Pour parfaire cet hommage, Del Rabenja, compagnon musical de Jef Gilson à l’orée des années 70, se joint au trio sur quelques morceaux. Son jeu de valiha rappelle l’impact qu’a eu Jef sur le jazz à Madagascar où il dirigea masterclasses et enregistrement de disques dans les années 60.

Close 39 / 46