En tournée
Songhoy Blues

Songhoy Blues


Originaires de Tombouctou, les 4 maliens de Songhoy sont LA révélation de l'album La Maison des Jeunes, dernier projet de Damon Albarn, Brian Eno et Africa Express paru en 2013. Produit par Nick Zinner (guitariste des Yeah Yeah Yeah), leur premier album est paru en novembre 2014 chez Transgressive/Pias. 

Comme la plupart des gamins du Nord Mali, Oumar et Ali étaient obsédés par le hip hop et le R&B ainsi que par des groupes et des artistes comme les Beatles, Police, Bad Company ou Jimi Hendrix. Mais aucun de ces noms étrangers ne pouvait supplanter leur profond attachement pour les chants et les danses Songhoy du cru. Tout deux restent fascinés aussi bien par les styles traditionnels comme le takamba, que par les sonorités modernes basées sur la guitare, popularisées par des gens comme Ali Farka Touré. Mélanger le traditionnel et le moderne, le local et l’étranger, le jeune et l’ancien, est devenu une sorte de mission. 

Tous les vieux préjugés rebattus sur la « world music » n’ont ici pas leur place. Songhoy Blues, c’est quatre jeunes gens talentueux, affamés, intelligents et ouverts sur l’extérieur, venus d’une région du monde qui a connu ces dernières années plus que sa part de douleurs et de conflits. Mais en retour, elle a donné au monde, au cours des quatre dernières décennies, bien plus que sa part de musique et de joie. Cet endroit peut paraître étrange, étranger et « exotique » à certains, mais au fond, Songhoy Blues, c’est quelque chose de bien connu : quatre mecs, une guitare, une batterie, une basse et un chant, des rythmes blues-rock entraînants, de grands cœurs et une grande histoire à raconter.

Leur nouvel album Résistance est sorti en juin 2017.

Close 17 / 46